Archives par mot-clé : Franchise

Se transformer : une obligation pour assurer sa pérennité 

Se transformer : une obligation pour assurer sa pérennité 

Aujourd’hui, une entreprise et encore moins un réseau de franchise ne peut rester sur le même modèle avec la même stratégie de communication durant des années. En effet, la transformation digitale et les changements sociétaux ont totalement remis en question les anciens préceptes des sociétés, qui sont dorénavant totalement désuets.

Depuis plus de 15 ans, les entreprises se transforment de façon inédite et accélérée. Elles ont dû prendre le virage incontournable de la technologie. De nos jours, il est par exemple totalement impensable pour une marque de ne pas avoir de site Internet. Ce qui était révolutionnaire il y a 20 ans est aujourd’hui banal. A l’instar de notre client Speed Burger qui était l’un des premiers à mettre en place le paiement et la commande en ligne via son site Internet, aujourd’hui, ce service est commun à toutes les sociétés de restauration rapide. De même, précurseur dans la livraison, Speed Burger était la première chaîne à offrir une alternative aux pizzas à ceux qui souhaitaient se faire livrer à domicile. Aujourd’hui, avec l’arrivée des entreprises tels que Uber Eat, Stuart… chaque client peut se faire livrer ce qu’il désire. On constate la création de nouveaux métiers, auxquels nous n’aurions jamais pensé avant, qu’ils répondent à la demande des clients. Ce qui constitue une évolution sociétale.

Aujourd’hui, les consommateurs ont des attentes de plus en plus fortes et de plus en plus marquées. Au sein de l’agence nous l’avons remarqué, notamment avec notre nouveau client Copper Branch. Cet enseigne qui est la première de restauration rapide 100% végétale est attendue dans toutes les grandes villes de France et chaque ouverture est une réelle réussite. Ces valeurs écologiques et responsables parlent aux consommateurs qui adhèrent immédiatement à la marque car le grand public veut un monde meilleur, éthique et durable.

Les consommateurs sont en quête de sens et d’innovation, ils n’achètent plus un produit mais une tendance (celle du bien manger, du gain d’économie d’énergie…), ils ne veulent plus découvrir des innovations mais ils veulent savoir en quoi les dernières innovations vont changer leur quotidien et le monde de demain.

C’est pourquoi si une marque veut être sincère et assumer ses responsabilités, elle doit donner de la valeur à son entreprise, on peut citer McDo qui embauche des personnes pour ramasser les déchets le long des routes. La marque, via cette action, s’achète une éthique et montre son engagement envers l’écologie. Cette dernière a également été plus loin en transformant son image en profondeur via une idée simple : changer la couleur du fond du logo en passant du rouge au vert. Par cette transformation, l’évocation de la marque dans l’esprit des consommateurs a changé, le vert ayant pour signification la santé, la fraîcheur et de nature… Bien loin donc des qualités premières des produits proposés par cette chaîne !

Le marketing et la communication doivent être étroitement liés dans la stratégie des marques. Or pour se métamorphoser et répondre aux nouvelles « exigences » des consommateurs il y a deux solutions :

  • Réaliser une métamorphose progressive en capitalisant sur les valeurs fondatrices et les gênes de la marque tout en mettant en avant ses mutations et évolutions. La plus courante. On peut citer Tryba, qui évolue chaque année un peu plus avec de nouveaux outils technologiques (programme ambassadeur, nouveau site Internet…) mais aussi en faisant évoluer sa communication graphique (arrivée du nouveau Sumo, changement du logo, de la baseline…).
  • Réaliser une métamorphose radicale en changeant de forme ou d’état, à l’image du Crédit Lyonnais qui a totalement revu son logo et ses services il y a quelques années ou encore de LG qui est passer de GoldStar à LG, en proposant des services et produits beaucoup plus innovants, correspondants davantage à l’air du temps.

 

 

 

 

Pour conclure, il est essentiel de retenir qu’une marque doit sans cesse se remettre en question et s’adapter aux attentes de son marché pour perdurer. La bonne idée d’aujourd’hui risque d’être désuète demain, il faut donc renouveler son concept, son image et son discours en permanence. La communication ne doit jamais être figée, mais évoluer et toujours être pertinente et correspondre aux dernières tendances afin que le consommateur puisse s’y associer et y retrouver ce qu’il attend de la marque.

Chloé VANDYSTADT – Agence INFIITÉS Communication

Comment optimiser sa recherche de candidats à la franchise via LinkedIn

Comment optimiser sa recherche de candidats à la franchise via LinkedIn ?

Avec 15 millions d’utilisateurs en France, le réseau LinkedIn s’impose désormais comme essentiel auprès des professionnels du B2B. Faisant désormais partie du quotidien de nombreuses entreprises, il s’agit d’un outil moderne et efficace pour recruter des candidats à la franchise lorsqu’il est correctement utilisé. 

Pour cela, plusieurs aspects entrent en jeu. Selon l’utilisation et l’objectif du compte LinkedIn, adopter un compte Premium devient indispensable. Si l’on souhaite simplement gérer notre image ou rester en contact avec des clients, partenaires ou collaborateurs, la version gratuite est suffisante. Dès lors qu’il y a un objectif de prospection, de suivi client ou de recrutement, l’abonnement Premium est requis.

Les limites de la version gratuite…

Tout d’abord, afin d’aider à la prise de décision, faisons le point sur les limites du compte basique :

  • On ne peut pas voir qui a consulté notre profil si celui-ci est en mode privé ;
  • L’affichage des profils complets est restreint jusqu’au 2ème niveau (personnes connectées à ses propres relations) ;
  • Les recherches sont limitées en nombre chaque mois ;
  • Il est possible de créer seulement 3 alertes de recherche ;
  • Aucun InMail n’est inclus aux personnes qui ne sont pas encore des contacts abonnés.

Quelle option de compte Premium choisir ?

Lorsque la décision est prise de passer à un abonnement Premium, place à la réflexion sur l’option à adopter. Les fonctionnalités Premium optimisent de manière générale la recherche de prospects : une meilleure visibilité, des recherches plus ciblées et illimitées, une possibilité de sauvegarder les recherches, la possibilité d’envoyer des messages privés (InMail) à des non abonnés.

De plus, un tableau de bord permet de gérer d’un même endroit les campagnes, les candidatures ainsi que les contacts initiés.

4 types de comptes existent, selon 4 objectifs différents : recherche d’emploi, développement des affaires (business), vente (prospection) et recrutement. Voici les tarifs mensuels des différents abonnements (sachant qu’1 mois de test est offert) :

  • Job Seeker (recherche d’emploi) : 21,99€
  • Business Plus (développement des affaires) : 44,99€
  • Sales Navigator (ventes) : 59,99€
  • Recruiter Lite (recrutement) : 89,95€

L’agence Infinités préconise pour les réseaux de franchise souhaitant se développer, le compte Premium Recruiter Lite. En effet, il donne accès à 30 InMails mensuels à 10 filtres de recherche optimisés pour le recrutement et à une consultation illimitée des profils jusqu’aux relations de 3ème niveau (aucune relation en commun). Enfin à un tableau de bord pour le suivi des candidatures, mais aussi à une liste complète des membres qui ont consulté la page les 90 derniers jours. Le compte Business Plus ne suffira pas pour recruter, notamment puisqu’il comprend seulement 15 messages InMail. Il ne propose pas de tableau de bord pointu pour le recueil des candidatures, contrairement à l’option Recruiter Lite. L’abonnement Business Plus est surtout utile pour rendre son profil personnel plus visible des autres membres.

En résumé : Recruiter Lite donne l’accès aux outils indispensables pour optimiser son recrutement.

Cependant, une information importante est à prendre en compte : la publication d’offres d’emplois n’est pas comprise dans l’abonnement, il s’agit d’une option payante en supplément. Le tarif d’une offre d’emploi dépend du budget quotidien que l’entreprise choisit. La facturation se fait en fonction du nombre de vues de l’offre d’emploi, et le budget quotidien par annonce peut être modifié à tout moment. En fonction de la performance de l’offre d’emploi, il se peut que LinkedIn facture un montant supérieur au budget quotidien.

Et le Social Selling, dans tout ça ?

Créer un profil complet ne suffit pas, c’est ici qu’intervient le Social selling (processus de recherche, de sélection, d’écoute et d’interaction avec des prospects via les réseaux sociaux permettant d’accélérer son business) : il est nécessaire de publier des posts régulièrement avec les bons mots-clés, et d’interagir avec la communauté en commentant, en ajoutant un “J’aime” sur des publications en lien avec le domaine d’expertise de l’entreprise, ses valeurs ou encore ses ambitions.

De plus, il est important de varier les contenus des publications : études, articles, chiffres-clés, interviews/citations du DG, photos impactantes, infographies, etc. afin d’attirer l’attention ses prospects au maximum.

L’entreprise doit s’intéresser à ses clients potentiels, échanger avec eux, en veillant à ne pas laisser entrevoir une vente forcée. A privilégier une réaction autour d’un centre d’intérêt commun, par exemple. La prise de contact doit être intelligente, fine, et laisser émerger le besoin naturellement chez le prospect.

En conclusion…

La présence active sur les réseaux sociaux, y compris ceux qui s’adressent à une cible BtoB (LinkedIn), s’inscrit dans une stratégie de communication globale à adopter : c’est dans l’air du temps et indispensable aujourd’hui pour développer son entreprise. Cette stratégie digitale n’est pas à mettre de côté ; c’est pourquoi l’agence Infinités conseille et accompagne ses clients dans ce sens afin d’optimiser leur croissance.

Les qualités humaines : la clé d’un collaborateur efficace !

Les qualités humaines : la clé d’un collaborateur efficace !

Aujourd’hui les diplômes sont essentiels pour trouver du travail, mais il apparaît que ce n’est plus le seul atout à avoir pour être recruté. En effet, de plus en plus d’entreprises, dont notamment Google, ont ajouté à leur liste des qualités essentielles de la « bonne recrue » : le contact humain ! Comme quoi il ne suffit pas d’être le meilleur dans son domaine pour être recruté !

Les qualités humaines font la personnalité de chacun. Aujourd’hui, il faut donc être un bon manager, savoir communiquer et écouter, reconnaître les qualités d’autrui, faire preuve d’empathie, soutenir ses collègues, avoir une pensée critique, savoir résoudre des problèmes… pour prétendre décrocher un job ! D’après un sondage*, la communication est dans le top 3 des qualités privilégiées par les responsables du recrutement.

La générosité, la curiosité, l’empathie, qui ont été longtemps mal perçues, sont  devenues également des qualités à ne plus négliger, car il a été démontré qu’elles apportent les meilleurs résultats en interne. Cependant, pour que chacun puisse réellement s’épanouir et apporter à l’entreprise toutes ses capacités, il faut que chaque membre se sente à l’aise et libre de prendre la parole, faire des fautes et se sente écouté et compris. Google, pour en revenir à l’exemple cité précédemment, a changé sa sélection des nouvelles recrues, car la firme s’est aperçu que les idées les plus innovantes et productives venaient plutôt des niveaux intermédiaires a priori moins qualifiés. C’est pourquoi Google cherche dorénavant à recruter des personnes diplômées mais qui savent interagir et qui sont intégrées socialement.

Les qualités humaines sont-elles également la clé d’un management de réseau de franchise efficace ?

Comme tout le monde sait, nous sommes une agence de communication spécialisée dans le secteur de la Franchise et des réseaux organisés. Notre connaissance de ce secteur nous permet donc de vous affirmer que oui, les qualités humaines sont essentielles car la matière première d’un réseau de franchise c’est l’humain !

On trouve au sein de ces entités si particulières, divers postes très variés, mais tous complémentaires, à l’écoute des franchisés. Animateur réseau, responsable de développement, chargé de communication/ marketing… sont autant de postes qui sont en contact direct et nouent des relations fortes avec les commerçants indépendants et néanmoins franchisés qui constituent le réseau. Toutes ces équipes doivent donc avoir les qualités d’empathie, d’écoute et de transparence qui sont nécessaires pour qu’un réseau se développe et devienne pérenne.

La transmission occupe également une place prépondérante. C’est souvent le rôle des animateurs réseau. Ils doivent contrôler auprès des franchisés que le savoir-faire de la marque est bien respecté, tout en ayant le sens du service et du coaching envers ces derniers, sans que cela soit perçu comme un ordre ou une intrusion dans la gestion du commerce. Ils sont là pour conseiller afin que le point de vente marche le mieux possible et que cela créé un lien fort d’appartenance à la marque.

La proximité et la bonne entente sont essentielles entre la tête de réseau et les franchisés. Il faut fédérer ces derniers au sein de sa communauté pour ainsi être suivi durablement. Pour exemple, nous pouvons citer le réseau TRYBA, dont la notoriété et la satisfaction de ses franchisés n’est plus a démontrer. Avec plus de 310 concessions sur toute France, TRYBA sait rassembler ses franchisés lors notamment des conventions, moment d’échanges et de convivialité, reconnues par tous comme un réel succès. Comme beaucoup de réseaux franchise, TRYBA sait remercier ses franchisés et notamment les plus fidèles, comme ce fût le cas cette année encore où 23 concessionnaires de 11 régions et 22 départements différents ont été mis à l’honneur.

Mais pour mettre en avant les qualités humaines d’un réseau et augmenter sa notoriété auprès du grand public, ne faut-il pas le faire savoir avec une bonne stratégie de relations presse ?

*Sondage National Association of Colleges and Employers (mené auprès de 260 employeurs)

  Chloé VANDYSTADT – Agence INFINITÉS Communication

 

Ne pas se lancer en solo : un des nombreux avantages de la franchise !

Ne pas se lancer en solo : un des nombreux avantages de la franchise !

Se lancer, trouver l’idée innovante, créer sa société, faire des démarches administratives, plus d’une étape et une montagne de questions avant de devenir entrepreneur. Aujourd’hui, les concepts innovants ont du mal à dans un marché de plus en plus concurrentiel où les grandes marques occupent tout l’espace. Mais parfois l’envie de devenir son propre patron est la plus forte !

se lancer en Franchise

Représenté en France par plus de 1 900 réseaux, sur 100 secteurs d’activités différents et affichant un chiffre d’affaires de 55 milliards d’euros, le secteur de la franchise est en pleine expansion. La Franchise en France, c’est également près de 70 000 franchisés, 71 508 points de vente et environ 618 000 emplois (source de la Fédération Française de la Franchise – 2016). Ce modèle économique offre toujours de belles opportunités aux personnes qui n’osent pas se lancer seules.

Pourquoi se lancer en franchise ?

Plus sécurisant que d’entreprendre seul, la franchise offre un accompagnement quotidien. En effet, l’entrepreneur reste indépendant mais est accompagné par le franchiseur qui lui apporte un concept, un savoir-faire, une formation, un appui juridique, commercial et marketing. Il lui fait également bénéficier également d’une visibilité et une notoriété déjà établies ou travailler quotidiennement par une agence de relation presse.

La relation entre le franchiseur, détenteur du concept, et le franchisé repose sur un engagement des deux côtés, sur des droits et devoirs stipulés dans le contrat de franchise, le DIP et une charte déontologique européenne.

L’entrepreneur est donc à la fois indépendant dans la gestion de l’entreprise, mais accompagné par la tête de réseau, et au sein d’un collectif fort : une véritable aventure humaine et entrepreneuriale pérenne.

Quel est le profil des franchisés en 2018 ?

La 15ème enquête annuelle de la franchise Banque Populaire, en partenariat avec la Fédération française de la franchise, révèle le profil des acteurs majeurs de la franchise : les franchisés et franchiseurs.

Côté franchisés, l’âge moyen est d’environ 47 ans avec une première ouverture de point de vente vers 35 ans. Le revenu annuel net moyen des franchisés progresse de 4 % en 2018 pour atteindre 35 325 euros faisant suite à une hausse de 5 % déjà en 2017. La proportion de franchisés qui ont suivi des études supérieures (Bac + 2/3, Bac + 5 et plus) a progressé de 3 points à 56 %. 

En 2018, les femmes dans la franchise représentent 38% des franchisés.

Un modèle économique qui séduit de plus en plus les femmes

D’après une enquête réalisée par l’INSEE, environ 40 % des entreprises individuelles créées en France, ont été fondées par des femmes. Un chiffre encore loin d’une parfaite parité, mais qui permet toutefois de casser de nombreux préjugés véhiculés dans la société sur la création d’entreprise. L’entrepreneuriat est bel et bien accessible à tous, et les femmes n’hésitent plus à se lancer dans ce domaine. Parmi ces nombreuses femmes entrepreneuses, 38% ont opté pour le modèle de la franchise pour son coté plus rassurant et plus sécurisant. Si le modèle de la franchise est tant plébiscité par les femmes en France, c’est aussi parce qu’il offre plus de liberté. En effet, beaucoup de franchisées affirment avoir sauté le pas, motivées à l’idée de gagner une indépendance, mais aussi parce que la franchise permet de mieux concilier leur vie familiale et leur vie professionnelle.

Et vous ? Qu’attendez-vous pour vous lancer ? L’agence Infinités accompagne depuis plus de 20 ans les têtes de réseaux dans leur communication. Un accompagnement qui permet aux franchisés de pouvoir bénéficier d’une visibilité constante.

Aline Weber – Agence INFINITÉS Communication