Se transformer : une obligation pour assurer sa pérennité 

Se transformer : une obligation pour assurer sa pérennité 

Aujourd’hui, une entreprise et encore moins un réseau de franchise ne peut rester sur le même modèle avec la même stratégie de communication durant des années. En effet, la transformation digitale et les changements sociétaux ont totalement remis en question les anciens préceptes des sociétés, qui sont dorénavant totalement désuets.

Depuis plus de 15 ans, les entreprises se transforment de façon inédite et accélérée. Elles ont dû prendre le virage incontournable de la technologie. De nos jours, il est par exemple totalement impensable pour une marque de ne pas avoir de site Internet. Ce qui était révolutionnaire il y a 20 ans est aujourd’hui banal. A l’instar de notre client Speed Burger qui était l’un des premiers à mettre en place le paiement et la commande en ligne via son site Internet, aujourd’hui, ce service est commun à toutes les sociétés de restauration rapide. De même, précurseur dans la livraison, Speed Burger était la première chaîne à offrir une alternative aux pizzas à ceux qui souhaitaient se faire livrer à domicile. Aujourd’hui, avec l’arrivée des entreprises tels que Uber Eat, Stuart… chaque client peut se faire livrer ce qu’il désire. On constate la création de nouveaux métiers, auxquels nous n’aurions jamais pensé avant, qu’ils répondent à la demande des clients. Ce qui constitue une évolution sociétale.

Aujourd’hui, les consommateurs ont des attentes de plus en plus fortes et de plus en plus marquées. Au sein de l’agence nous l’avons remarqué, notamment avec notre nouveau client Copper Branch. Cet enseigne qui est la première de restauration rapide 100% végétale est attendue dans toutes les grandes villes de France et chaque ouverture est une réelle réussite. Ces valeurs écologiques et responsables parlent aux consommateurs qui adhèrent immédiatement à la marque car le grand public veut un monde meilleur, éthique et durable.

Les consommateurs sont en quête de sens et d’innovation, ils n’achètent plus un produit mais une tendance (celle du bien manger, du gain d’économie d’énergie…), ils ne veulent plus découvrir des innovations mais ils veulent savoir en quoi les dernières innovations vont changer leur quotidien et le monde de demain.

C’est pourquoi si une marque veut être sincère et assumer ses responsabilités, elle doit donner de la valeur à son entreprise, on peut citer McDo qui embauche des personnes pour ramasser les déchets le long des routes. La marque, via cette action, s’achète une éthique et montre son engagement envers l’écologie. Cette dernière a également été plus loin en transformant son image en profondeur via une idée simple : changer la couleur du fond du logo en passant du rouge au vert. Par cette transformation, l’évocation de la marque dans l’esprit des consommateurs a changé, le vert ayant pour signification la santé, la fraîcheur et de nature… Bien loin donc des qualités premières des produits proposés par cette chaîne !

Le marketing et la communication doivent être étroitement liés dans la stratégie des marques. Or pour se métamorphoser et répondre aux nouvelles « exigences » des consommateurs il y a deux solutions :

  • Réaliser une métamorphose progressive en capitalisant sur les valeurs fondatrices et les gênes de la marque tout en mettant en avant ses mutations et évolutions. La plus courante. On peut citer Tryba, qui évolue chaque année un peu plus avec de nouveaux outils technologiques (programme ambassadeur, nouveau site Internet…) mais aussi en faisant évoluer sa communication graphique (arrivée du nouveau Sumo, changement du logo, de la baseline…).
  • Réaliser une métamorphose radicale en changeant de forme ou d’état, à l’image du Crédit Lyonnais qui a totalement revu son logo et ses services il y a quelques années ou encore de LG qui est passer de GoldStar à LG, en proposant des services et produits beaucoup plus innovants, correspondants davantage à l’air du temps.

 

 

 

 

Pour conclure, il est essentiel de retenir qu’une marque doit sans cesse se remettre en question et s’adapter aux attentes de son marché pour perdurer. La bonne idée d’aujourd’hui risque d’être désuète demain, il faut donc renouveler son concept, son image et son discours en permanence. La communication ne doit jamais être figée, mais évoluer et toujours être pertinente et correspondre aux dernières tendances afin que le consommateur puisse s’y associer et y retrouver ce qu’il attend de la marque.

Chloé VANDYSTADT – Agence INFIITÉS Communication